AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

"Car il est temps parfois de rêver" ll Rain ll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

▌INSCRIT LE : 27/04/2010
▌MESSAGES : 332
▌SURNOM PAR GG : Anna
Points : 14


« around my world »
My little secrets ::
Couronne ;:
5/100  (5/100)

MessageSujet: "Car il est temps parfois de rêver" ll Rain ll Mar 4 Mai - 3:30

message supprimé


Dernière édition par Alaska A. Alchester le Ven 16 Juil - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

▌INSCRIT LE : 09/05/2010
▌MESSAGES : 8
Points : 16


« around my world »
My little secrets ::
Couronne ;:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Car il est temps parfois de rêver" ll Rain ll Dim 9 Mai - 17:33


La journée avait parfaitement bien débuté. Le soleil entrait à flot dans sa chambre où les rideaux blanc laissait filtrer la lumière. Rain s'était éveillée comme une fleur, mais pestant quand même contre le soleil trop vif qui lui avait fait mal aux yeux lorsqu'elle les avait ouvert trop brusquement. La jeune femme avait étouffé un soupir, et se levant lentement, s'était dirigé vers son miroir. Elle avait observé d'un oeil léger sa fine silhouette, et avait remarqué qu'elle paraissait presque fragile. Un sourire de satisfaction avait étiré ses lèvres bien dessinée et elle s'était contenté de hausser les épaules. Elle n'avait surtout pas besoin d'être protéger, quiconque l'approcherait de trop près s'en rendrait compte. Après quelques minutes, elle se dirigea vers son armoire, mit un haut blanc tout simple, et une chemise à carreau Levi's et un tregging jean digne des filles de l'Elite. Elle se brossa rapidement les cheveux, puis elle passa à ses pieds des sandales Ellos, cloûtée, talon 10 cm, venant d'Europe. Satisfaite, elle se décoiffa, et sortit de son appartement, en ne prenant pas de sac. Elle faisait exactement le contraire des autres. Et sortir sans sac, était assez mal vu, même pour ceux venant de l'Upper West Side.
La jeune femme arrêta un taxi et lança « Au Barney’s ». Elle enfonça ses mains dans ses poches, et ferma les yeux. Et poussa un très très long soupir. Rain s'ouvrit les yeux, et s'assura qu'elle avait assez d'argent pour pouvoir s'acheter quelque chose, et qu'elle avait ses papiers d'identité, on ne savait jamais ce qu'il pouvait arriver après tout. Un sourire amer éclaira son visage lorsqu'elle pensa à tous ceux qui méprisait les gens venant des classes modestes juste parce qu'ils avaient moins d'argent. C'était stupide. Mais Rain, qui avait de l'argent, et qui vivait dans l'Upper West Side, savait très bien qu'un jour ou l'autre, elle se vengerait de tous ceux qui se croyaient supérieur. C'est pour cela qu'en fait, elle était l'une des Gossip Girl. Mais ça, bien sûr, personne ne le savait. Elle sortit son ipod touch' de l'une des poches, occupée aussi par son BlackBerry, puis enfonça ses écouteurs dans ses écouteurs. Elle mit du rock, fort, pour chasser ses pensées. Elle fut à peine surprise, lorsque quelques minutes plus tard, le taxi s'arrêta. Fouillant dans sa poche, elle en sortit un liasse de billet, qu'elle donna au chauffeur puis elle sortit en disant « Gardez la monnaie ! », elle entra calmement dans le grand magasin, un instant ébahie, comme à chaque qu'elle venait ici, ce qui était rare, car seuls les riches y venaient, et elle, elle était censée être pauvre, ou de condition modeste. Même si ce n'était pas le cas, personne n'était censé être au courant, sauf ceux qui avait entendu parler de son père, la magnat du pétrole. Elle s'avança rapidement vers un rayon, où il y avait des marinières, ses talons faisant "clic-clac", elle aimait bien ce bruit. Rassurant. Distrayant. Elle fit mine de s'intéresser à des tee-shirt, aux prix exorbitants, mais en fait, elle s'ennuyait à mourir ici. Lorsque soudain, les portes d'entrées s'ouvrirent en laissant place à une jeune femme que Rain reconnut immédiatement. Un sourire naquit sur ses lèvres, pourtant, elle n'éprouvait aucune joie. Elle lâcha l'article qu'elle tenait à la main, et s'avança vers Alaska Alchester, le prototype de la fille qu'elle détestait, non seulement, elle méprisait ceux qui étaient de condition modeste, mais en plus, elle se servait d'eux. Puis, avec un sourire méprisant, elle se planta devant elle et fit ironiquement:« Tiens tiens… Miss Alaska Alchester, quelle surprise ! », soudain, elle fut heureuse de s'être habillé comme une Upper East Side. Chèrement et élégamment. En plus, Rain pourrait prendre sa revanche sur Alaska, car après tout, n'était-elle pas l'une des Gossip Girl? « Ta garde-robe n'est pas assez remplie pour toi? ou bien est-ce parce que tu as envie qu'on parle de toi que tu es ici? » L'attitude de Rain témoignait clairement de ce qu'elle ressentait envers Alaska. Une vendeuse s'approcha, comme pour demander si elles voulaient de l'aide, mais le regard froid que lui jeta Rain l'en dissuada. La jeune femme attendait la réplique d'Alaska, même si elle s'en fichait un peu en fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"Car il est temps parfois de rêver" ll Rain ll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
index.untitled :: New York City :: » Fifth Avenue. :: Barney's New York.-